Details

Mésalignement et dynamique de convergence du taux de change réel en zone CFA

by Yamb, Elie

Abstract (Summary)
La thèse étudie et met en évidence les mésalignements (déviation du taux de change réel par rapport à sa valeur d?équilibre) du taux de change pour un certain nombre de pays des deux zones franc CFA, à savoir la Côte d?Ivoire et le Mali pour l?UEMOA, le Tchad, la République Centrafricaine et le Cameroun pour la CEMAC. En fait, il s?agit de savoir si l?organisation des unions monétaires en change fixe avec l?euro, avec leurs règles monétaires et les règles de convergence budgétaires adoptées ne conduisent pas à une surévaluation structurelle et chronique des taux de change réels des pays qui seraient préjudiciables à leur croissance ou plus généralement à leur développement ceci en dépit des gains de crédibilité obtenus en matière d?inflation et les avantages en terme de risque pays que procure des règles strictes, mais claires et constantes au cours du temps. Cela dit le taux de change réel d?équilibre de long terme est apprécié dans la thèse en fonction des termes de l?échange, de la part des biens non échangeables et échangeables internationalement, de la balance courante, de la demande intérieure, des droits et taxes sur les importations et exportations, du degré d?ouverture et des dépenses publiques. Nous en arrivons à la conclusion selon laquelle les taux de change réels ont été en général surévalués (en moyenne sur la période 1965-2003) quoique de manière diverse selon les pays, ce qui justifie après coup la dévaluation de 1994, les mésalignements ne se résorbant pas plus vite dans les « petits pays » que dans les « grands ». Un développement en quatre parties est proposé : la première décrit l?évolution des économies des zones franc selon le régime de change (dévaluation de 1994, passage à l?euro en 1999), la situation de la dette (crise de la dette et politiques d?ajustement structurelles entre 1986 et 1994), la spécialisation du commerce extérieur et le taux de croissance du PIB. Le problème récurrent du déficit extérieur et les taux de croissance faibles sont également mis en exergue. La seconde partie passe en revue les théories du taux de change réel d?équilibre et se termine par une évaluation très précise et originale des taux de change réels. La troisième partie étudie et discute une spécification d?une forme réduite de taux de change réel d?équilibre dans l?esprit de la théorie d?Edwards et développe les modèles VAR et VAR à correction d?erreur qui permettent de penser l?évolution du taux de change vers sa valeur de long terme considérée comme une fonction des fondamentaux décrite par une relation de cointégration. La quatrième partie enfin présente les estimations complètes pour les cinq pays étudiés, les discutent et les utilisent pour produire les conclusions rappelées au début de ce résumé.
Bibliographical Information:

Advisor:

School:

School Location:

Source Type:Master's Thesis

Keywords:humanities and social sciences economics mésalignements taux de change réel d?équilibre cointégration modèles var et à correction d?erreur décomposition la variance fonction réponse impulsionnelle

ISBN:

Date of Publication:10/02/2008

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.