Details

Stratégies autorégulatrices d'enfants à déficience intellectuelle et tout-venant en contexte de jeu symbolique

by Vieillevoye, Sandrine

Abstract (Summary)
Le questionnement général de notre thèse porte sur le développement des stratégies autorégulatrices et hétérorégulatrices chez les enfants à déficience intellectuelle comparativement aux enfants tout-venant. Ce développement est envisagé dans un contexte original, celui du jeu symbolique. Notre échantillon est constitué de 80 enfants, 40 enfants à déficience intellectuelle et 40 enfants tout-venant, appariés sur base de leur âge mental, compris entre 3 et 6 ans. Une évaluation développementale a tout d'abord été réalisée (concernant les dimensions cognitives, langagières et de niveau de jeu symbolique individuel); ensuite, en dyades de pairs, les enfants ont participé à 4 scénarios de jeu symbolique, sur base de 4 types de matériel différents, en référence à 4 thèmes (dînette, docteur, transport, créativité). Selon nos résultats, le niveau de jeu symbolique (individuel et dyadique) des enfants à déficience intellectuelle ne diffère pas de celui des enfants tout-venant. En ce qui concerne le processus d'autorégulation, les enfants à déficience intellectuelle présentent certaines difficultés spécifiques comparativement aux enfants tout-venant concernant les stratégies d'identification de l'objectif, d'attention conjointe et de régulation de comportement. Nos résultats sont en faveur de déficits spécifiques de certaines stratégies autorégulatrices chez les enfants à déficience intellectuelle. Il semble que des capacités autorégulatrices soient préservées chez les enfants à déficience intellectuelle et puissent leur permettre d’atteindre un certain niveau d’autorégulation dans un contexte donné.En ce qui concerne le processus d'hétérorégulation, nos résultats indiquent que les enfants à déficience intellectuelle développement moins de stratégies efficaces que les enfants tout-venant. Enfin, nous avons observé chez les enfants à déficience intellectuelle un déficit en langage, celui-ci peut avoir des conséquences importantes. Au sein du jeu symbolique, il va ralentir le développement d’un jeu coopératif. Il va entraver le développement des stratégies d’autorégulation socio-communicatives, que sont l’attention conjointe et la régulation de comportement. Au niveau de l’hétérorégulation, il a un impact sur le développement de chacune des stratégies. La période préscolaire semble être particulièrement cruciale pour le développement des différentes capacités que nous avons étudiées : l’autorégulation, l’hétérorégulation, le jeu symbolique. Mais il semble que ces compétences n’évoluent pas de manière indépendante, elles vont se soutenir l’une l’autre au cours du développement. Nous pensons que ces différentes capacités influent les unes sur les autres, ceci de manière potentiellement variable selon les contextes. Elles sont également tributaires de facteurs communs (comme par exemple le langage, les ressources cognitives, les aptitudes sociales). Chez les enfants à déficience intellectuelle, les différentes difficultées observées vont s'alimenter entre elles. Pour terminer, nous dégageons les perspectives de recherche et les implications de notre thèse.
Bibliographical Information:

Advisor:

School:Université catholique de Louvain

School Location:Belgium

Source Type:Master's Thesis

Keywords:autorégulation déficience intellectuelle jeu symbolique

ISBN:

Date of Publication:11/30/2007

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.