Details

A crise do setor sucro-alcooleiro e suas conseqüências para a reforma agrária na Zona da Mata de Pernambuco: uma análise a partir da década de 90

by de Albuquerque, Gustavo Leal

Abstract (Summary)
Ce travail tient à l?influence de la crise économique du secteur sucro-alcoolière et des mouvements sociaux de lutte pour la terre, pendant le processus de réforme agraire qui a eu lieu à la Zona da Mata de Pernambuco dans les années 1990. Du point de vue methodologique, ces questions ont été étudiées par l?analyse bibliographique et documentaire et par des données primaires et sécondaires obtenues d?après des organismes gouvernementaux, de la presse, et des sites de l?WEB. On a aussi procedé à des entretiens semi-structurées avec des fonctionnaires de l?INCRA/PE, des membres de la Fetape et des parceleiros du projet d?assentamento du Engenho Ubu, ce qui a permis de mieux comprendre la realité quotidienne d?un assentamento, aussi bien que celle du profil, des buts et des mobiles des assentados, lors qu?ils adhèrent à des luttes pour avoir l?accès au droit de propriété foncière. Ce qui a été observé au Engenho Ubu a confirmé les informations obtenues par d?autres sources de données, déjà mentionnées.Pour parvenir aux buts de la recherche, on a essaié de saisir l?histoire de la domination de l?agro-industrie sucro-alcoolière dans cette région où, dès la période coloniale, s?est développé la grande ferme monoculturelle de canne à sucre. Au long duXXe siècle, le secteur sucro-alcoolière de Pernambuco a alternativement subi des moments de crise et de prospérité, grâce à la variation du marché international. Étant donné quel?activité s?est dévéloppée pendant beaucoup d?années sous la protection de l?État, au lieu d?investir en nouvelles echnologies de plantation et de récolte, le producteur a étendu la surface destinée aux plantations pour augmenter la production quand le marché international se montrait plus favorable. Cette pratique, doublée par l?avance des revendications d?acèss à la terre et aux droit ouvriers, ont provoqué, pendant les années1950, l?élargissement des zones de culture de la canne à sucre, laquelle a envahi les petites fermes et les terrains déchifrés, base du système de morada, et qui sont, peu à peu,disparus. La prolétarisation et les mouvements migratoires des ouvriers agricoles vers les milieux urbains ont permis leur contact avec des moyens de communication de masse et, notamment, avec des organisations sociaux engagées dans la lutte de la foule sans droits réconnus ou protegés. Cependant, le dèsir d?entreprendre des tranformations sociales a été violemment empeché par l?État, lors du coup militaire de 1964. Dans ce nouveau contexte, la lutte pour la terre ne s?est pas développée pendant la période de la dictature militaire au Brésil. On peut dire, pourtant, que à la montée de la Nouvelle République, les mouvements sociaux des campagnes ont commencé à organiser des manifestations en revendiquant la réforme agraire. Ce travail démontre que, à la Zona da Mata de Pernambuco, ce processus a été déclanché un peu plus tard, au début des années 1990, en raison de la domination de l?élite sucro-alcoolière, jusque-là exercé à outrance. C?est à ce moment, déjà proche des années 1980, qui s?installe une grave crise au sein de l?agro-industrie sucro-alcoolière, ce qui va entraîner des conditions socioéconomiques favorables à l?actuation des mouvements sociaux de lutte pour la terre, et, surtout, celle du MST. Parmi ces conditions peuvent être cités l?abondance de terres improductives, la présence d?une foule de chômeurs sans avenir et, enfin, l?existence d?une classe sociale qui, encore dominante, était, cependant, affaiblie politique et économiquement. Les résultats de la recherche démontrent que ces faits, alliés à l?incroyance presque generalisée à l?iniciative de l?État, expliquent porquoi les mouvements sociaux de lutte pour la terre ont pris la tête du processus, tout en mobilisant de milliers de familles de la région, jusqu?à rendre possible le début de la réforme agraire dans les terres des engenhos de canne à sucre et des usinas de sucre et d?alcool à Pernambuco, dont 53 mil hectares ont été déjà désappropriés
This document abstract is also available in Portuguese.
Bibliographical Information:

Advisor:Eliane Maria Monteiro da Fonte

School:Universidade Federal de Pernambuco

School Location:Brazil

Source Type:Master's Thesis

Keywords:reforma agrária pe problemática década de 90 sociologia

ISBN:

Date of Publication:04/05/2004

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.