Details

Utilisation du sol, accessibilité et profil des ménages: effets sur le choix résidentiel et la valeur des propriétés

by Kestens, Yan

Abstract (Summary)
Cette thèse explore et développe différentes méthodes d’analyse afin de mieux comprendre les choix des ménages en terme de localisation résidentielle et les impacts de certaines externalités sur la valeur des propriétés unifamiliales. Le territoire d’étude couvre la ville de Québec, tandis que l’essentiel des analyses repose sur l’analyse de transactions effectuées pendant les périodes 1986-1987 et 1993-2001. De plus, une enquête téléphonique réalisée entre 2000 et 2002 a permis d’obtenir des informations complémentaires sur les critères de choix et le profil socio-démographique de quelque 800 ménages acheteurs de propriétés unifamiliales à Québec.

Dans un premier chapitre, l’impact de l’utilisation du sol et plus particulièrement de la végétation est analysée, en ayant recours à la modélisation hédonique. Les données d’utilisation du sol, extraites de photos aériennes et d’une image satellite, sont compilées au sein d’un système d’information géographique, et ce, à différentes échelles. L’impact de la végétation, variable selon la proximité au centre ville, est clairement démontré.

Dans un deuxième chapitre, les motivations liées au déménagement et les critères de choix de la résidence et du quartier par les ménages acheteurs sont étudiés. Une analyse des correspondances souligne le lien entre les critères de choix exprimés et les théories cognitive et géographique de « place-identity » et d’espaces de perception. Aussi, des régressions logistiques mesurent la probabilité d’exprimer un critère en fonction du profil du ménage et de la localisation. Le fait d’avoir ou non été préalablement propriétaire, l’âge, le type de ménage, le revenu, le niveau d’éducation ainsi que la localisation sont des facteurs significativement liés à divers critères de choix. Enfin, dans un troisième et dernier chapitre, les données décrivant le ménage sont introduites dans deux types de modèles hédoniques, les uns ayant recours à l’expansion spatiale et les autres utilisant les « Geographically Weighted Regressions ». L’hétérogénéité des valeurs implicites est alors analysée en considérant le profil des ménages. Il apparaît non seulement que la valeur marginale de plusieurs attributs varie en fonction du ménage acheteur, mais que le revenu et le statut de l’acheteur (ancien vs. nouveau propriétaire) ont un impact direct sur le prix d’achat de la propriété.

Cette thèse, s’appuyant sur des méthodes d’analyse des marchés résidentiels et ayant recours à divers outils d’analyse spatiale, parvient à établir des liens entre le statut socio-démographique des ménages, leurs critères de choix résidentiels, et la structure spatiale de la ville de Québec.

This document abstract is also available in English.
Bibliographical Information:

Advisor:Thériault, Marius; Des Rosiers, François

School:Université Laval

School Location:Canada - Quebec / Québec

Source Type:Master's Thesis

Keywords:aménagement du territoire et développement régional

ISBN:

Date of Publication:04/01/2004

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.