Details

O canto das mulheres ? entre bailar e trabalhar: relações de gênero em narrativas orais (romances).

by Santos, Alvanita Almeida

Abstract (Summary)
Cette étude veut discuter si les romances (récits oraux) sont des histoires autonomes ou si elles sont les morceaux des chansons de geste (comme le plus grand nombre dechercheurs du XIXe. Siècle préfère les classifier dans son ?origine?). On prétend vérifier comme la permanence de quelques romances a été transformée et adaptée aux rôles sociaux construits par la Modernité pour les hommes et pour les femmes. La transmission des romances, comme plusieurs types de récits, a la fonction de renforcer les valeurs moralesd?une communauté. On a détecté qu?elles ont été adaptées dans le temps et dans l?espace, une fois qu?elles sont migrées à des lieux différents et ensuite elles sont arrivées au Brésil. Lecorpus sélectionné des romances traitent des personnages féminins comme le fil conducteur du récit et elles ont été choisies dans les textes collectés dans l?intérieur de Bahia, par le Programa de Estudo e Pesquisa da Literatura Popular (PEPLP), de l?Instituto de Letras da UFBA. On a essayé de faire une lecture comparative avec les textes similaires dans les recueils européens, devant les diverses versions trouvées. Le plus grand problème qui se pose devant ces récits oraux c?est qu?ils ont été enregistrés par l?écriture au début de la Modernité, donc dans une autre ambiance historique et sociale. Cependant, ils ont demeuré dans le répertoire des textes qui ont été transmis au cours des siècles, oralement de génération en génération, notamment, par les femmes. Dans cette étude, on pense à l?importance du texte oral ou écrit (déjà transcrit dans autre temps historique et social) pour la production des relations de genre et de pouvoir. Dans les romances analysées, on a mis en évidence la permanence de rôles destinés aux femmes et qui ont engendrés dans la division sexuelle du travail dans la Modernité. Dans les relations familiales, le pouvoir patriarcal prime encore etles éléments qui signalent les espaces considérés ?féminins? se font aussi présents ; ils désignent l?ambiance de la maison, le lieu privé en opposition à l?espace public. Les modèlesde la jeune fille destinée au mariage, de la fille qui doit obéissance au père, de l?épouse fidèle au mari sont perpétués au moyen de ces textes. Pour occuper des espaces différents, il demeure l?A Donzela Guerreira, la jeune fille qui se travestit en homme. Les romances qui ont fait partie de cette étude ont été: A Donzela Guerreira, Dona Infanta, Delgadinha, Flor do Dia, Juliana e Dom Jorge, O Cego Andante, Reginaldo, Conde Alberto, Dona Banca.
This document abstract is also available in Portuguese.
Bibliographical Information:

Advisor:Doralice Fernandes Xavier Alcoforado; Risonete Batista de Souza; Edil Silva Costa; Ivia Iracema Duarte Alves

School:Universidade Federal da Bahia

School Location:Brazil

Source Type:Master's Thesis

Keywords:mulheres na literatura tradição oral relações de gênero brasileira linguistica

ISBN:

Date of Publication:03/10/2006

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.