Details

Mobiles, sens et savoirs: l?enseignant de l?éducation infantile et son rapport au savoir

by Dieb, Messias Holanda

Abstract (Summary)
Cette recherche a l?objectif de comprendre comme se caractérise le rapport au savoir de l?enseignant de l?éducation infantile (niveau maternnel) dans l'école publique à travers les expériences professionnelles e des processus qui traversent le développement de sa fonction enseignante. Elle utilise comme fondement théorique le concept du rapport au savoir , formulé par Bernard Charlot (2000), à partir des réflexions sur l'apprentissage comme une expérience dans laquelle le succès ou l?échec est conditionné par la signification personnelle attribuée par le sujet. Ainsi, les notions d'activité , de mobilisation , de savoir et de sens ont été essentielles pour penser la construction du sujet enseignant de l?éducation infantile et son rapport au savoir . Il s'agit d'une recherche qualitative, avec des caraterístics de l'ethnographie, dont le corpus analysé a résulté de deux instruments méthodologiques: le bilan du savoir et l'entretien semi-structuré , desquels ont participé neuf enseignantes de l'éducation infantile publique de la ville d'Assú, état de Rio Grande do Norte, Brésil. L'analyse est guidée par une perspective socio-historique et se centre dans les expériences qui mobilisent l'enseignant à apprendre son rôle, surtoutles processus significatifs pour la construction des savoirs exigés par la pratique pédagogique. Les données ont révélées que le rapport au savoir de l'enseignant de l'éducation infantile est fragilisé dans deux dimensions: epistémique et identitaire. Mais, la dimension sociale de ce rapport et une "lecture en positif" de l'expérience professionnelle de l'enseignant permet de percevoir qu'il cherche découvrir ses propres chemins au le savoir et au plaisir, malgré l?opposition des forces sociales. Ainsi, l'enseignant ne voit pas sa fonction seulement comme une occasion d'améliorer sa condition de vie, mais aussi comme une opportunité de contribuer à la formation éthique, morale et intellectuelle de l'enfant, d?où son besoin de construire des savoirs professionnelles. Cependant, l'apprentissage de ces savoirs se doit plus aux éxigences quotidiennes de la pratique et aux rapports construits qu? aux moments de formalisation et de systématisation de cette pratique. Pendant la construction du savoir professionnel, il est encore possible d'inférer quatre tendances dominants de l'activité de "soigner et instruire". Ainsi, la première de ces tendances signale que "soigner et instruire" est comprise, par la majorité des enseignants, comme une action qui dépend fondamentalement de son approche à l'enfant, exprimée par un rapport d'affectivité . Une seconde tendance, à son tour, indique que cette activité implique un et une position active de l'enseignant pour l'instruction de l'enfant. Les autres deux tendances signalent pour un espace d?apprentissage nécessaire à la transformation de la vie des enfants et de la vie de l'enseignant et, surtout, pour une expérimentation constant dans leur pratique qui vise à égayer l'incertitude et la difficulté des situations difficiles et imprévisibles de la classe.
This document abstract is also available in Portuguese.
Bibliographical Information:

Advisor:Ana Elisabeth Bastos de Miranda; Ana Maria Iorio Dias; Bernard Charlot; Maria Socorro Lucena Lima; Maria de Fatima Vasconcelos da Costa

School:Universidade Federal do Ceará

School Location:Brazil

Source Type:Master's Thesis

Keywords:rapport au savoir sens

ISBN:

Date of Publication:03/29/2007

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.