Details

Luchas antineoliberales en America Latina e inmunizacion politica en Chile/Luttes anti néo-libérale en Amérique Latine et immunisation politique au Chili

by Urrutia Fernandez, Miguel

Abstract (Summary)
El objeto de la tesis es el análisis de los límites y de las transgresiones de las luchas antineoliberales en América Latina y específicamente en Chile. Trabajamos sobre dos ejes cuyo punto en común es el modo de vida de la gente: el primer eje es el de la biopolítica según Foucault y el segundo, aquel de la micropolítica según Guattari y Deleuze. Esto implica voluntades subjetivas y conscientes, pero también una amplia combinación de elementos heterogéneos de la naturaleza, de la economía, de la tecnología,de la espiritualidad y de la cultura. El sujeto no preexiste a esta heterogeneidad de elementos, sino que es una parte integrante. El sujeto aparece cada vez que se combinan estos elementos heterogéneos de una nueva forma, esto porque decidir no es elegir entre altenativas dadas en la realidad, sino que introducir una fuga sin resultados conocidos. La decisión se relaciona con los deseos colectivos, como resultado de un inconciente colectivo que produce una realidad conectando -haciendo máquina- la mayor cantidad de elementos posibles. Entonces el sujeto es responsable de decidir sin garantías, pero considerándolo como la unidad mínima real. Se trata del AGENCIAMIENTO como lo denominan Guattari y Deleuze. / L'objet de la thèse c'est l'analyse des limites et des transgressions des luttes anti- néo libérales en Amérique latine et plus spécifiquement au Chili. Nous travaillons sur deux axes, ici, il est important de relever que ces deux axes ont un point commun : Ils sont tous relatifs au mode de vie des gens. • Le premier axe est celui de la biopolitique (selon Michel Foucault) • Le deuxiéme c'est celui de la micropolitique (selon Félix Guattari et Gilles Deleuze) Le premier axe a une particularité ; la bio-politique c'est la trame de notre travail. Par sa part la micropolitique, selon Felix Guattari et Gilles Deleuze, consiste en des pratiques via lesquelles les gens parviennent à vivre « à leur manière ». Ce qui implique non seulement des volontés subjectives et conscientes, mais aussi une combinaison beaucoup plus ample d'éléments hétérogènes de la nature, de la technologie, de l'économie, de la spiritualité et de la culture. Le sujet ne préexiste pas à cette hétérogénéité d'éléments, il en est une partie intégrante. Le sujet apparaît chaque fois qu'on décide de combiner ces éléments hétérogènes d'une nouvelle façon; vu que décider n'est pas choisir entre des alternatives déjà données dans la réalité mais bien d'y introduire une coupure intempestive, sans résultats pré connus. La décision équivaut ici aux désirs collectifs, les comprenant, non comme des fantasmes projetés par l'inconscient des masses, mais bien comme le résultat d'un inconscient collectif qui produit une réalité en connectant – faisant machine –la plus grande hétérogénéité d'éléments possible, comme le font les schizophrènes. Les fantasmes collectifs existent sans doute, mais ils ne sont pas l'expression du désir, mais bien une forme de réprimer les connexions qui réalisent le désir comme une machine collective de production. Donc, le sujet est responsable de décider sans garantie, mais le considérer pour cela comme l'unité minimale du réel, c'est l'abstraire de la réalité plus vaste qui le compose. L'unité minimale de l'analyse réelle est constituée par les combinaisons d'éléments hétérogènes. C'est l'agencement, comme l'appellent Félix Guattari et Gilles Deleuze.
Bibliographical Information:

Advisor:

School:Université catholique de Louvain

School Location:Belgium

Source Type:Master's Thesis

Keywords:chili sujeto micropolitica biopolitica luchas anti noeliberales chile biopolitique luttes neo liberales agencement micropolitique

ISBN:

Date of Publication:07/06/2006

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.