Details

L'ordre et la sécurité publics dans la construction de l'Etat au Cameroun

by Belomo Essono, Pélagie Chantal

Abstract (Summary)
L?ordre et la sécurité constituent le fondement de l?ordre politique au Cameroun. La création, l?« instauration » et la « restauration » de l?ordre représentent la mission essentielle de cet Etat. Dès lors, cette thèse vise à comprendre comment ces deux concepts construisent l?Etat du Cameroun et comment leur décomposition le déconstruit tout en le construisant. Ainsi, ce processus de fabrication de l?ordre sécuritaire et partant de l?Etat s?opère à trois niveaux. Primo, il se bâtit à partir de la collision et de la collusion entre l?endogène et l?exogène. D?une part, l?histoire coloniale (et du pacte colonial qui s?ensuit) structure sa constitution. Dans cette perspective, la coopération militaire France-Cameroun (grâce aux schèmes, aux cadres cognitifs en termes de doctrine et de formation militaires, aux dispositifs sécuritaires français) constitue le socle de la défense et de la sécurité de ce pays. D?autre part, la sécurité du Cameroun se construit au gré de l?ordre international; « la guerre contre le terrorisme », des jeux, des enjeux stratégiques et géostratégiques des puissances à l??uvre dans le golfe de Guinée, le bassin du Congo, ainsi que de la sécurité nationale et intérieure de ces puissances. Enfin, sur le plan régional, les guerres qui travaillent l?Afrique médiane influencent et agissent sur les modes d?actions sécuritaires du Cameroun. En effet, la formulation, la formalisation de la politique étrangère et la pensée militaire de cet Etat sont fortement imprégnées par la « conflictogénie » qui modèle l?Afrique centrale. Secundo, les mécanismes de fabrication du « dedans » tentent de traduire les modalités de fabrication « endogéinisées » (c?est-à-dire récupérées et intégrées dans le corpus, la pratique sécuritaires internes) et endogènes de la sécurité. La production de l?ordre sécuritaire est un processus dont les forces de sécurité et politiques, dans leurs interactions ou leur déploiement, et les politiques publiques qui en découlent présentent une constance historique qui est le rapport de force, la domination et l?antagonisme dont la finalité est la perpétuation du système autoritaire, la préservation, la reproduction et la pérennisation du pouvoir des gouvernants. Tertio, l?action publique sécuritaire donne à voir une multitude d?acteurs en l?occurrence privés nationaux, étrangers, sociaux et étatiques impliqués dans le marché de la sécurité, dont les actions aboutissent à des mécanismes de sharing, de straddling et de privatisation sécuritaires. Dans ce cadre, loin de présenter une incapacité de l?Etat du Cameroun à gérer sa fonction ontologique et régalienne qu?est la sécurité, il s?agit plutôt d?un nouveau management, d?une reconfiguration de celui-ci et d?une nouvelle « gouvernementalité ».
Bibliographical Information:

Advisor:

School:

School Location:

Source Type:Master's Thesis

Keywords:humanities and social sciences political etat ordre sécurité défense pensée militaire accord de coopération construction l formation l?etat histoire contemporaine pacte colonial politique publique action sécuritaire étrangère intérieure nationale enjeu stratégique géostratégie golfe guinée bassin du congo acteur étatique france etats unis chine cameroun institutionnel armée gendarmerie policerépression justice administration individuel dirigeant leader forces autorité administrative acteurs privés socieété civile citoyen afrique

ISBN:

Date of Publication:07/25/2008

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.