Details

L'identification des facteurs qui vont favoriser la participation sociale des adultes présentant des séquelles de traumatisme cranio-cérébral

by Dumont, Claire

Abstract (Summary)
Le traumatisme cranio-cérébral est considéré comme un problème de santé publique dans les pays industrialisés. De plus en plus d’adultes, pendant les années les plus productives de leur vie, doivent apprendre à composer avec des séquelles persistantes. Les conséquences sur la famille, les milieux et la société en général sont énormes. Dans ce contexte, comment favoriser la participation sociale de ces individus à travers les ressources communautaires et sociales ? En utilisant le modèle du processus de production du handicap, ses définitions et sa classification, cette étude vise à identifier les facteurs personnels et environnementaux qui peuvent favoriser la participation sociale. Les études antérieures qui ont identifié des facteurs en relation avec la participation sociale se sont surtout attardées aux incapacités, à la nature du traumatisme et aux caractéristiques personnelles comme l’âge, le genre et l’éducation. Ces variables expliquaient souvent une faible proportion de la participation sociale dans les études corrélationnelles. Cette étude est orientée vers la recherche de facteurs dits de résilience qui peuvent favoriser la participation sociale. Sur le plan des facteurs personnels, la perception d’efficacité personnelle, le sens de cohérence et les états mentaux positifs tels l’acceptation de soi et la stabilité émotive sont étudiés. Sur le plan des facteurs environnementaux, certaines caractéristiques de la famille et des milieux où la personne accomplit ses rôles sociaux tels l’adaptabilité et la cohésion sont étudiées. Le devis est transversal, l’étude est exploratoire, corrélationnelle et comprend un volet phénoménologique. Cinquante-trois adultes qui ont subi un traumatisme cranio-cérébral entre 1995 et 2000, ont reçu des services de réadaptation et vivent dans leur milieu ont été rencontrés individuellement pour remplir des questionnaires et répondre à des questions ouvertes. Des données qualitatives et quantitatives ont été recueillies et analysées. La triangulation a permis d’associer les deux types de données. La régression multiple a été utilisée pour estimer l’influence des variables à l’étude sur la participation sociale. Les résultats démontrent que certains facteurs personnels comme la perception d’efficacité personnelle et la volonté peuvent expliquer une part importante de la participation sociale. Ces caractéristiques peuvent être considérées comme des facteurs de résilience. La fatigue est une des séquelles qui affecte le plus la participation sociale. Les facteurs environnementaux sont par contre moins associés à la participation sociale, même si la cohésion et l’adaptabilité des milieux sont rapportées comme des facilitateurs. Les multiples composantes ainsi que la complexité de l’environnement et conséquemment de sa mesure peuvent en partie expliquer ce résultat. Des recommandations pour les intervenants cliniques, pour l’organisation des services, de même que sur les plans théorique et méthodologique en découlent.
This document abstract is also available in English.
Bibliographical Information:

Advisor:Gervais, Marie

School:Université Laval

School Location:Canada - Quebec / Québec

Source Type:Master's Thesis

Keywords:médecine

ISBN:

Date of Publication:09/01/2003

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.