Details

Les consommations de drogues, la jouissance et le lien social

by Rivera Largacha, Silvia

Abstract (Summary)
Dans ce travail nous analysons, la constitution des problématiques psychiques liées à la consommation de drogues à partir d’une double dimension. D’abord à partir de l’étude des difficultés du sujet qui profite, et qui surtout souffre, de son rapport aux drogues, en tant que rapport à la jouissance (au sens lacanien du terme). Nous abordons ainsi la question de l’angoisse qui découle des difficultés du sujet dans la maîtrise de cette jouissance. Ensuite, en observant les conséquences de ces difficultés de maîtrise par rapport à la jouissance, nous étudions les difficultés du sujet pour se trouver une place dans les dynamiques propres aux formes de lien social dans les sociétés occidentales contemporaines. Dans ces deux dimensions d’analyse, nous rencontrons les difficultés que le sujet retrouve pour distinguer entre les contraires prenant place dans les divers plans de l’expérience subjective. De ce fait, nous montrons comment ces personnes cherchent à avoir une maîtrise de leur jouissance et de leur angoisse, tout en produisant des expériences de perte de toute capacité de contrôle. Dans leur position vis-à -vis du lien social, ces personnes semblent être en permanente oscillation entre deux pôles. D’une part, elles semblent réussir une inscription radicale sous les formes du lien social propres aux sociétés occidentales contemporaines. D’autre part, par cette inscription elles perturbent la circulation des signifiants et des objets imaginaires. Un mouvement qui doit permettre au discours de se renouveler, tout en proposant des alternatives de limite au réel. Voilà pourquoi, par cette inscription radicale dans les formes de lien social, le sujet ayant un rapport problématique aux drogues peut faire voler en éclats les bases de ces formes de lien social. / In this dissertation we analyze the constitution of the psychic dimension of drug consumption. We address the problem from tow perspectives. First, we study the subjective difficulties of those who enjoy and mainly suffer from their relation to drugs as a relation with the jouissance (in the Lacanian sense). For this purpose we address the question of the anxiety that results from the difficulties that the individual finds in the control of this jouissance. Second, observing the consequences of these control difficulties concerning the jouissance, we study the problems, for the individual, of finding a place in the dynamics of social links which are specific to contemporary occidental societies. In these two dimensions of analysis, we identify the difficulties found by the individual to distinguish between opposites. In this way, we show how the individual tries to control his jouissance and his anxiety producing experiences of complete loss of control capacity. Vis-à-vis social link, these individuals seem to be in permanent oscillation between two extremes. On the one hand, they seem to accomplish a radical inscription in the forms of social links which are characteristic of occidental contemporary societies. On the other hand, through this inscription they perturb the circulation of significants and the imaginary objects. This circulation allows the renewal of the social dynamics and speeches (discours) proposing alternatives of limits to the real (in the Lacanian sense). This explains why, through this inscription in the forms of social link, the individuals that have difficult relations with drugs can generate and explosion of the same basis of these forms of social links.
Bibliographical Information:

Advisor:

School:Université catholique de Louvain

School Location:Belgium

Source Type:Master's Thesis

Keywords:dépendance toxicomanie paradoxe psychanalyse psychologie clinique discours ethnographie angoisse symptôme

ISBN:

Date of Publication:12/19/2007

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.