Details

Les affordances socionumériques d'un environnement d'apprentissage hybride en soutien à des stagiaires en enseignement secondaire. De l'analyse réflexive à la coélaboration de connaissances

by Allaire, Stéphane

Abstract (Summary)
Le renouvellement des pratiques éducatives proposé par les récents travaux en sciences de l’apprentissage, l’implantation du renouveau pédagogique dans le système scolaire québécois et les possibilités nouvelles qu’offrent les technologies de l’information et de la communication pour l’apprentissage collaboratif sont autant de facteurs contribuant à la transformation des environnements d’apprentissage. Désirant que les futurs enseignants soient préparés adéquatement à cette réalité, la présente recherche rend compte de la perception et de l’utilisation de possibilités mises à la disposition de stagiaires en enseignement secondaire dans un environnement d’apprentissage hybride pour soutenir un processus collaboratif d’analyse réflexive. Le concept d’affordance, auquel nous avons attribué une acception sociale au concept forgé initialement par James J. Gibson (1979) et repris par Donald Norman (1983) et William Gaver (1991), a servi d’ancrage à notre cadre d’analyse. L’expérimentation de devis s’est déroulée auprès de neuf groupes d’étudiants sur une période de trois ans et demi, soit de la session d’automne 2002 à celle d’hiver 2005. Leur expérience de terrain a été ancrée dans un contexte de classe, communauté d’apprentissage en réseau où la pédagogie est inspirée du constructivisme et du socioconstructivisme. La participation à ce contexte a été soutenue par diverses possibilités d’interactions, sociales et numériques, visant à accompagner les étudiants tout au long de leur cheminement. Des données quantitatives descriptives et diverses analyses qualitatives ont été utilisées. Nous constatons que la majorité des affordances mises à la disposition des stagiaires ont été perçues selon ce qui avait été envisagé initialement. Elles ont étayé l’intégration et la participation des étudiants au contexte pédagogique renouvelé, et elles ont encouragé une réflexivité de nature délibérative et émancipatrice (Van Manen, 1977). À certains moments, le processus d’analyse réflexive s’est transformé en un processus de coélaboration de connaissances (Bereiter & Scardamalia, 1993). Des changements dans la façon de conceptualiser l’expérience de terrain ont été constatés dans le vocabulaire utilisé par les stagiaires au fur et à mesure que les neuf groupes se sont succédés. D’autre part, les résultats obtenus mettent aussi en lumière le potentiel émergent des affordances socionumériques en matière d’apprentissage en profondeur. À cet effet, nous avons remarqué une complexification du questionnement en lien avec les enjeux du stage. Au terme de la recherche, nous pouvons entrevoir diverses implications pour les concepteurs d’environnements d’apprentissage hybrides et les formateurs de maîtres.
This document abstract is also available in English.
Bibliographical Information:

Advisor:Laferrière, Thérèse

School:Université Laval

School Location:Canada - Quebec / Québec

Source Type:Master's Thesis

Keywords:sciences de l éducation

ISBN:

Date of Publication:08/01/2006

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.