Details

La santé à l'adolescence: un processus d'internalisation lié à la structure familiale.

by Zdanowicz, Nicolas

Abstract (Summary)
Si la santé n'a pas toujours été un enjeu de la recherche, la santé de l'adolescent encore moins. Aujourd'hui encore, le nombre de travaux portant sur la santé proprement dite est nettement inférieur aux travaux sur les pathologies. L'intérêt pour l'adolescence, comme tranche d'âge ayant des particularités physio-psychologiques et pathologiques propres, est à peine plus ancienne. La création d'unités de médecine somatique pour les adolescents est encore exceptionnelle. En psychiatrie, l'intérêt pour l'adolescent est un peu plus ancien et date des années trente avec Debesse (1936). Debesse est non seulement le premier qui s'intéresse à la santé psychologique des adolescents mais est aussi le premier théoricien de la crise d'adolescence. Ce concept entretient, dès sa formulation, des rapports étroits avec la limite entre la santé et la pathologie, mais aussi avec celle entre l'individu et sa famille. C'est dans cette perspective que la thèse essaye de mettre en contact deux courants psychiatriques différents (psychodynamique et statistique) avec comme objet d'étude les rapports entre adolescence, famille et santé. La thèse se démontre en deux temps : - le premier temps, avec la première hypothèse est : l'adolescence est un processus personnel d'internalisation d'un sentiment de responsabilité sur sa propre santé qui évolue avec l'âge. Pour démontrer cette hypothèse, nous employons un instrument standardisé, l'échelle multidimensionnelle du lieu de contrôle de la santé de Wallston. Cette échelle, élaborée en 1978, a montré dans de nombreuses études que, plus il existe un haut sentiment d'auto-maîtrise et de responsabilisation du patient par rapport à sa pathologie, plus le pronostic est bon et plus les objectifs thérapeutiques sont rencontrés. Complémentairement à la première hypothèse, la deuxième est alors que : les adolescents symptomatiques (c'est-à-dire présentant une symptomatologie d'origine psychique tous diagnostiques confondus) ont un retard d'internalisation par rapport au groupe contrôle. - le deuxième temps est celui du volet familial. Nous employons ici un instrument standardisé de la psychiatrie anglo-saxonne, le modèle circomplexe de Olson (1986) (Family Adaptation and Cohesion Scale version III). Ce modèle permet d'évaluer la dynamique familiale sur deux axes que sont la cohésion et l'adaptabilité. La cohésion se définit sur base des "liens émotionnels que chaque membre de la famille développe à l'égard des autres". Les formes extrêmes étant l'enchevêtrement ou le désengagement. L'adaptabilité recouvre "l'habilité du système conjugal ou familial à changer sa structure de pouvoir, les rôles dans les relations et les règles en réponse à une situation ou une évolution stressante". Les formes extrêmes étant la rigidité ou le chaos. Ce modèle a notamment été utilisé dans différentes études sur les phénomènes de la santé. Cet instrument est utilisé dans la troisième hypothèse qui est : les adolescents symptomatiques ont des familles plus "rigides - désengagées" ou "chaotiques - enchevêtrées" que le groupe contrôle. La quatrième hypothèse vise alors à montrer qu'il existe un lien entre le processus d'internalisation du lieu de contrôle de la santé et la dynamique familiale. Ces 4 hypothèses démontrées permettent de dire que : - l'adolescence est un processus d'internalisation relative de la santé lié à la dynamique familiale et que - la crise d'adolescence peut-être définie comme un retard d'acquisition de cettre maîtrise, retard d'acquisition corrélé avec une dynamique familiale particulière.
Bibliographical Information:

Advisor:

School:Université catholique de Louvain

School Location:Belgium

Source Type:Master's Thesis

Keywords:famille adolescence santé

ISBN:

Date of Publication:03/28/2002

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.