Details

La construction médiatique de l’identité nationale en période de crise : une étude de la presse quotidienne grecque lors de la guerre du Kosovo

by Syrmopoulou, Maria

Abstract (Summary)
Cette thèse traite de la manière dont les médias et, en particulier, la presse écrite, construit l’identité nationale en période de crise. La problématique est circonscrite dans un espace et temps précis, à savoir la guerre du Kosovo (mars-juin 1999). Pourquoi insister sur l’identité nationale (grecque) dans un contexte de nationalismes (balkaniques)? Parce que nous sommes habitués à considérer les nations comme des centres ethniques fixés une fois pour toutes et capables de voyager immuables dans le Temps. On oublie ainsi que les nations se définissent à partir d’un enjeu circonscrit dans un temps et un espace précis. Et c’est cet enjeu que crée le cadre de l’interaction des acteurs sociaux. Ainsi, plus qu’une liste de critères identitaires, pour la plupart culturels, c’est l’interaction entre Nous et les Autres qui définit notre identité. Insister sur le contenu substantiel de la nation crée souvent des « identités meurtrières » (A. Maalouf) ; en revanche, considérer l’identité comme un fait social et politique pourrait ouvrir de nouvelles perspectives de co-existence pour les communautés nationales. Pourquoi nous intéresser à la presse écrite? Il y a deux raisons à cela. La première : la crise du Kosovo fut un événement hautement médiatisé. Or, « si l’image nous a fait vivre une guerre en direct, ou a prétendu le faire, l’écrit nous a permis de discuter du bien-fondé des différentes positions en présence » (M. Lits, R. Amossy). Du coup, le rôle de la presse dans la formation de l’opinion publique est considérable. La deuxième raison de notre intérêt tient au caractère politique de la presse, surtout dans un pays marqué par un bipartisme rigide dont les journaux quotidiens sont le miroir idéologique. En fait, la presse quotidienne grecque n’est pas un agent neutre qui rapporte tout simplement les faits. Elle re-construit les événements à travers son prisme idéologique et parle des Autres, des acteurs occidentaux et balkaniques qui sont impliqués dans la guerre du Kosovo en véhiculant des stéréotypes et des représentations collectives. Mais, en parlant des Autres, la presse parle également de la Grèce. En cela, elle soutient le processus identitaire grec que la crise du Kosovo déclenche.
Bibliographical Information:

Advisor:

School:Université catholique de Louvain

School Location:Belgium

Source Type:Master's Thesis

Keywords:identité identification nation nationalisme balkans occident presse balkanisation kosovo grèce

ISBN:

Date of Publication:01/16/2009

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.