Details

La géomatique au service de l?archéologie de terrain : la solution Arch-Tablet

by Rondeau, Mathieu

Abstract (Summary)
L’étude du processus actuel d’acquisition, de gestion et d’analyse des données, en particulier de la donnée géospatiale, sur un chantier de fouille archéologique, met en évidence des lacunes importantes : imprécision, lenteur, redondance, etc. Le SIG apparaît pour beaucoup comme une solution utile et pertinente. Pourtant, si les SIG soulèvent l’enthousiasme de la communauté archéo-informatique, les archéologues de terrain se montrent quant à eux beaucoup plus prudents, voir réticents, à l’idée d’introduire ces technologies sur les chantiers. Ce constat est à la base du questionnement général de cette recherche. Il relance la discussion sur la manière d’introduire efficacement les savoir-faire géomatiques au sein d’une organisation, ici plus spécifiquement au sein d’un chantier de fouille archéologique.

L’objectif de cette recherche consiste à montrer que la conception et le développement participatif d’une solution logicielle géomatique nomade peut soutenir efficacement la géomatisation « acceptée » du processus d’acquisition des données lors de la fouille. Un prototype logiciel, baptisé Arch-Tablet, a ainsi été conçu et développé suivant une démarche participative centrée sur l’utilisateur. Il a ensuite été testé auprès des archéologues de Parcs Canada, en charge de la fouille du site de l’ancien château de St-Louis, situé sous les planches de la terrasse Dufferin, à Québec. Ces derniers ont accepté de s’investir comme partenaires du projet Archéogéomatique en général et de cette recherche en particulier, en nous accordant un droit de visite sur leur chantier et en nous consacrant, à la demande, un peu de leur temps. Des tests ont été menés sur le terrain dans un premier temps, puis en laboratoire dans un second temps.

Les résultats obtenus démontrent, d’un point de vue technologique, que la solution répond efficacement aux différentes faiblesses qui avaient été préalablement identifiées au niveau du processus actuel d’acquisition des données. Par ailleurs, d’un point de vue méthodologique, les commentaires recueillis auprès des archéologues démontrent clairement que la solution a été bien acceptée sur le plan humain. L’alternative proposée par cette recherche s’avère donc prometteuse.

Bibliographical Information:

Advisor:Roche, Stéphane; Roy, Marie-Christine

School:Université Laval

School Location:Canada - Quebec / Québec

Source Type:Master's Thesis

Keywords:foresterie et géodésie

ISBN:

Date of Publication:08/01/2007

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.