Details

Identification d'un substrat naturel de l'endoprotéase Yapsine 1 de Saccharomyces cerevisiae

by Parisé, Luc

Abstract (Summary)
Chez la levure Saccharomyces cerevisiae, plusieurs des protéines impliquées dans l’assemblage et le remodelage de la paroi cellulaire sont produites sous forme inactive ou nécessitent une régulation négative une fois leur travail effectué. Des enzymes protéolytiques doivent donc intervenir à des moments précis pour réguler leur activité. Parmi ces enzymes on retrouve Kex2p, une protéase à sérine impliquée dans la maturation protéolytique des précurseurs protéiques acheminés vers la voie de sécrétion, et Yps1p, une aspartyl protéase dont la fonction est encore peu connue puisque aucun de ses substrats biologiques n’a encore été identifié. Par conséquent, notre objectif principal était de découvrir un ou plusieurs substrats naturels de l’endoprotéase Yps1 dans le but de lui associer une fonction précise.

Puisque certaines évidences semblaient indiquer une implication possible de Yps1p dans la régulation des propriétés de la paroi cellulaire via le clivage endoprotéolytique de la chitine synthétase I, nous avons premièrement tenté de démontrer un lien direct entre Yps1p et l’activation de cette enzyme. Toutefois, nos résultats ont plutôt démontré que Yps1p était impliquée dans l’activation d’une ou plusieurs autres protéines que Chs1p. Nous avons donc opté pour une approche plus globale en caractérisant les phénotypes des mutants yps1?, kex2? et yps1?kex2?. C’est alors que nous avons fait un premier lien entre Yps1p et les mannoprotéines de la paroi cellulaire. Par la suite, une comparaison entre les profils électrophorétiques des mannoprotéines sécrétées dans le milieu de culture nous a permis d’identifier quelques candidats potentiels que nous avons ensuite caractérisés par séquençage en N-terminal.

En plus de confirmer que Yps1p joue un rôle important dans la régulation des propriétés de la paroi cellulaire chez S. cerevisiae, nos résultats ont démontrés que cette endoprotéase est impliquée dans le clivage endoprotéolytique de Gas1p, une ? 1,3-glucanosyltransférase responsable de l’élongation des chaînes latérales de ? 1,3-glucans. Par conséquent, cette découverte fait de Gas1p le premier substrat naturel de l’endoportéase Yps1 à être identifié.

Bibliographical Information:

Advisor:Bourbonnais, Yves; Pallotta, Dominick

School:Université Laval

School Location:Canada - Quebec / Québec

Source Type:Master's Thesis

Keywords:médecine

ISBN:

Date of Publication:06/01/2005

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.