Details

Grey Owl, les autochtones et la perception environnementale au Canada au début du XXe siècle

by Sahr, Sylvia

Abstract (Summary)
À travers l’analyse du discours environnemental de l’auteur et conférencier Grey Owl (1888 – 1938), ce mémoire constitue une étude de la perception environnementale des cultures autochtones et occidentales au Canada au début du XXe siècle. L’objectif est d’identifier la perception environnementale dans sa dépendance de l’état de la Nature, de l’époque et de la culture de l’individu et de la société. Avant-gardiste, Grey Owl intégrait des éléments des concepts de mode de vie durable et d’écotourisme dans son discours. Il représentait également l’ambivalence des sociétés occidentales envers la Nature. Sans sa transformation en Autochtone, cet Anglais aux cheveux longs n’aurait pu faire connaître au grand public la nécessité de sauver la Wilderness et les cultures autochtones. Il a contribué à l’image romantique créée des Autochtones par des Occidentaux. Encore aujourd’hui, longtemps après la colonisation, les Autochtones, peuples chers à Grey Owl, ressentent une perte d’identité.
This document abstract is also available in English.
Bibliographical Information:

Advisor:Hatvany, Matthew

School:Université Laval

School Location:Canada - Quebec / Québec

Source Type:Master's Thesis

Keywords:géographie

ISBN:

Date of Publication:10/01/2006

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.