Details

Estudi de l'apoptotsi induïda per inhibidors farmacològics de les CDKS. Caracterització dels sinergismes amb taxoides i nutlina-3.

by Ribas i Fortuny, Judit

Abstract (Summary)
RESUME Lólomoucine et la roscovitine sont deux inhibiteurs des kinases d´ependantes de cyclines (CDKs) qui agissent par inhibition competitive via le site dunion de lATP. Son profil inhibiteur est tr`es prometteur dans le traitement du cancer. Pr´esentent une grande spécificité in vitroface aux CDK1, 2, 5, 7, 9 e aux ERKs. Dans ce travail, nous avons d´emontré que la lignée neuroblastique SH-SY5Y et la promyélocitique HL-60, mouraient apoptotiquement en réponse àces drogues. Une plus large caractérisation de lapoptose dans les SH-SY5Y a mis enévidence que la surexpression de Bcl-2 ou de Bcl-XL ne se traduisait par une augmentation de la résistance au traitement. Cependant, le traitement avec un inhibiteur général des caspases (z-VAD-fmk) présentaient des effets protecteurs partiels. Au vu de ces résultats, notre hypothèse reposait sur límplication dune voie extrinsèque dapoptose qui d´ependait de lactivation de la caspase 8 (CASP8) ou de la caspase 10 (CASP10). Néanmoins, la m´ethylation des gènes des CASP8 et 10 dans les SH-SY5Y empèche lexpression de ces protéines et, plus encore, lolomoucine et la roscovitine nínduiraient pas la réexpression de ces caspases. En conclusion, lapoptose par une voie extrinsèque classique pouvait ètreécartée dans notre paradigme expérimental. Dun autre coté, les inhibiteurs de la synthèse des protéines protégeaient les SH-SY5Y de lapoptose. De manière surprenante, on avait observé lexistence de synergie dans la protection avec z-VAD-fmk et, par exemple, le cycloheximide. Ce fait suggérait la présence de différents sous-poupulations cellulaires dans les SH-SY5Y qui engageaient des voies apoptotiques distinctes. Le manque deffets toxiques du PD98059 or UO126, deux inhibiteurs de la voie dErk1/2, avait écarté linhibition de Erk1/Erk2 comme la responsable de lapoptose. Plus encore, lolomoucine et la roscovitine induisaient la phosphorylation et subséquente activation dErk1/Erk2. De manière surprenante, liso-olomoucine, un isomère inactif de lolomoucine, induisait aussi la phosphorylation et lactivation dans notre modèle cellulaire. Sur base de ces résultats, nous avons conclu que la phosphorylation dErk1/Erk2 et son activation, navait pas un corr´elat avec lapoptose, la prolifération et la différentiation cellulaire. Finalement, nous avons mis en évidence que les SH-SY5Y différentiées devenaient résistantes à lolomoucine ou à la roscovitine. Ce fait suggérait que linhibition des CDKs avait un role dans le d´eclenchement de lapoptose. Alternativement, lolomoucine et la roscovitine sont de plus en plus étudiées dans le contexte de la th´erapie combinatoire face au cancer. Jai utilisé la R-roscovitine dans nos expériences, lun des deux stéréoisomères de la roscovitine. La combinaison avec le docétaxel (DTX) navait pas des effets l´etaux synergiques, en revanche la R-roscovitine sensibilisait les SH-SY5Y à lápoptose par la nutline-3, un nouvel agent inducteur de la voie p53.
This document abstract is also available in Catalan, English, and Spanish.
Document Full Text
The full text for this document is available in Catalan.
Bibliographical Information:

Advisor:Boix i Torras, Jacint

School:Universitat de Lleida

School Location:Spain

Source Type:Master's Thesis

Keywords:cmb ciències mèdiques bàsiques

ISBN:

Date of Publication:10/28/2005

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.