Details

Employment of higher education graduates in Russia

by Bydanova, Elisaveta

Abstract (Summary)
L'auteur s'interroge sur la nature des compétences demandées dans un pays en transition économique, comme la Russie. La question est de savoir : « Est-ce qu'en Russie, les défis auxquels doivent faire face les diplômés sont les mêmes que dans les autres pays de l'Europe ? Est-ce que les diplômés russes ont véritablement besoin de se procurer d'un éventail plus large des compétences afin de mieux réussir sur le marché du travail? ». Nous cherchons à savoir également si l'enseignement universitaire permet d'acquérir toutes les compétences demandées par les employeurs ? Nous avons mené une recherche visant à vérifier notre hypothèse qu'en Russie, actuellement, il ne suffit plus de posséder des bonnes connaissances dans un domaine particulier, mais il devient indispensable d'acquérir des compétences plus larges et variés, comme la capacité de gérer le stress, de travailler en équipe, de coordonner les activités des autres, etc. Afin de répondre à ces questions, nous avons mené une enquête auprès 3500 diplômés des 4 établissements d'enseignement supérieur, dans les deux régions de Russie: dans la région de Moscou et à Volgograd. Nous avons obtenue environ 300 réponses à Volgograd et 180 dans la région de Moscou. Cette enquête a été réalisée grâce à la participation financière de nombreux acteurs en Russie et à l'étranger, comme la Mairie de Dijon, le Ministère des affaires étrangères de France, l'Université de Volgograd, l'Académie de management social de Moscou, et également grâce au soutient méthodologique de l'IREDU et du projet européen « REFLEX » (« Flexible Professional in the Knowledge Society »). Dans en premier temps, nous avons procédé à une analyse générale de la situation des diplômés sur le marché du travail. Nous remarquons que les diplômés bénéficient d'une situation assez favorable sur le marché du travail. Le taux de chômage est très bas (2% à Volgograd, 4 fois inférieur au taux moyen de chômage dans la région ; 3% dans la région de Moscou, la moyenne régional étant de 4,2%). 60 % des diplômés à Volgograd, ainsi que dans la région de Moscou, n'ont jamais été au chômage depuis la fin de leurs études (depuis 2000 - 2001). La durée moyenne du chômage, pour ceux qui ont eu cette expérience, est de 2 mois. 65% des diplômés dans les deux échantillons sont satisfaits de leur emploi actuel. Les revenues des diplômés (après le contrôle de l'inflation) ont pratiquement doublés en 5 ans, entre 2000 (sortie des études) et 2005 (emploi actuel). Dans en deuxième temps, nous nous sommes focalisés sur les compétences avec un zoom sur les deux questions particulières: quelles compétences sont demandées sur le marché du travail et quel rendement salarial apportent-elles aux diplômés. Notre analyse est basée sur l'autoévaluation des compétences par les diplômés. Dans un troisième temps, nous avons examiné le rôle de l'enseignement supérieur dans le développement des compétences requises sur le marché. L'analyse des données montre que l'enseignement supérieur remplie bien sa fonction principale : apprendre les connaissances techniques dans un domaine particulier. En outre, il permet de développer la capacité d'analyse et la capacité d'apprendre rapidement des nouveaux savoirs. Cependant, on observe qu'il n'est pas suffisamment efficace pour aider à développer un certain nombre d'autres compétences requises par les employeurs, comme la capacité de manager le personnel, la maîtrise des outils informatiques (ordinateur, Internet), la maîtrise des langues étrangères, etc.
Bibliographical Information:

Advisor:

School:

School Location:

Source Type:Master's Thesis

Keywords:humanities and social sciences economics compétence pays en transition russie diplômé de l enseignement supérieur marché du travail universitaire emploi des diplômés

ISBN:

Date of Publication:06/08/2007

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.