Details

Democracia em debate: o processo constituinte no Brasil pós-ditadura militar ? uma análise da representação pernambucana

by Abath Pereira, Edistia Maria

Abstract (Summary)
L?objectif de ce travail consiste à identifier les éléments de formation de la démocratie brésilienne - post-dictature militaire de 1964-1985 - en particulier partant de l?analyse de la confrontation des forces qui ont caractérisé la composition etl?action des parlementaires pernamboucains à l?Assemblée Nationale Constituante de 1987. Pour atteindre cet objectif, nous avons centré nos analyses sur le profil, les pratiques et les interventions de ces constituants pendant le processus d?élaboration de la Constitution de 1988, car cette période est considerée comme celle de la ?redémocratisation? du Brésil après le long régime d?exception qui s?est étendu durant 21 années. Afin d?analyser le processus historique et la caractérisation de ladémocratie par rapport à la formation de la societé que les deputés avaient l?intention de construire, nous avons utilisé, en plus de la recherche de documents, la recherche qualitative, dans une perspective dialectique manifestée dans la théorie dumatérialisme historique, en accord avec le but qui a été fixé dans l?approche et l?interlocution des auteurs éminents. Dans cette perspective, nous avons essayé d?identifier les différents sens qu?on attribue à la catégorie de la démocratie dans les interprétations qui relèvent des contenus idéologiques divers ou des visions distinctes du monde. Il a été fait une identification des événements antécédents qui ont determiné la convocation de l?Assemblée Nationale Constituante, en focalisant les eléments de déstabilisation de la dictature militaire au moyen de l?observation de la construction de la dite transition démocratique, les bases sur lesquelles elle s?est appuyée et les fondements de sa constitution. À partir du ?pacte social? proposé par le candidat à la présidence de la République - Tancredo Neves - auquel son successeur, le président José Sarney, a donné continuité, on vérifie la participationde la societé dans le processus d?élaboration de la nouvelle Constitution. Les données collectées sur les documents et les recherches realisées, à l?époque, seront utilisées ici comme des apports et fondements pour cette étude. Elles ont rendupossible la considération selon laquelle la démocratie a avancé du point de vue institutionnel, bien que par rapport à l?action des représentants du peuple - en particulier des constituants pernamboucains - on puisse observer une contradictioncaracterisée par le comportement politique, clairement conservateur, toujours fondé sur des intérêts privés ou des lobbies partisans basés sur des demandes de certainssegments de la societé civile. Dans ce décor où des divergences et des contradictions liées aux intérêts de la population en générale ont été mises en évidence, on arrive à la conclusion que nous considerons la plus importante dans cette étude: la démocratie doit être entendue comme un processus, et non pascomme un état de chose. Un processus qui sera, de façon permanente, un accroissement ou un décroissement en dépendant des forces en action qui impriment la gestion, la direction, l?exercice de la participation qualifiée et théoriquement du plus grand nombre de personnes
This document abstract is also available in Portuguese.
Bibliographical Information:

Advisor:Maria Alexandra da Silva Monteiro Mustafá

School:Universidade Federal de Pernambuco

School Location:Brazil

Source Type:Master's Thesis

Keywords:Démocratie brésilienne Dictature militaire l?Assemblée Nationale Constituante Matérialisme historique Comportement politique

ISBN:

Date of Publication:12/19/2005

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.