Details

De la station ressource pour le territoire au territoire pour la station. Le cas des stations de moyenne montagne périurbaines de Grenoble.

by Francois, Hugues

Abstract (Summary)
Les difficultés de la saison de sports d?hiver actuelle pointent du doigt la fragilité du mode de développement touristique adopté par les stations de moyenne montagne. Issues de la période de reconstruction après-guerre, ces stations se construisent dans le contexte fordiste portant les politiques de développement. Le modèle des stations intégrées les conçoit comme des pôles de croissance a-territoriaux dont la fonctionnalité et la rationalité sont supposées suffire à leur performance. Ainsi, leur compétitivité n?est envisagée qu?en termes quantitatifs (principalement, rendements d?échelle et linéaire de pistes). Cependant, les perspectives de réchauffement climatique et de concurrence croissante sur le marché touristique questionnent directement leur statut de locomotive du développement. Les incertitudes associées à une mono-activité de ski alpin encouragent à un renouvellement des politiques publiques d?Aménagement du territoire à la recherche de nouvelles voies de développement. La diversification est le mot d?ordre adopté par tous. Dès lors, le territoire n?est plus considéré comme un support neutre pour un pôle de croissance à partir duquel le développement se diffuse. Au contraire, ce dernier apparaît comme un réservoir de ressources sous exploitées, alors même qu?elles se révèlent particulièrement stratégiques vis-à-vis du renouvellement des formes de compétitivité. Prises dans la dynamique de construction territoriale (dont elles sont issues en même temps qu?elles contribuent à son renouvellement), ces ressources apparaissent comme spécifiques. Elles permettent donc de privilégier des stratégies de différenciation qualitatives plutôt qu?uniquement quantitatives. Les notions de Rente de Qualité Territoriale et de panier de biens territorialisé constituent la base de nos recherches quant à la mobilisation d?une valeur ajoutée d?origine purement territoriale. Dans le cas des stations de sports d?hiver, le développement d?un tourisme générique sous l?influence du Plan Neige constitue un contexte d?observation particulier. En effet, l?appropriation locale de ces ensembles productifs participe de la construction d?un véritable Système Touristique Localisé. Paradoxalement, regarder les stations sous cet angle implique de tenir compte à la fois des spécificités de l?organisation de la production du ski d?une station à l?autre, mais également de considérer la diffusion du mode de développement générique et les risques associés de raréfaction de la spécificité. Ainsi, la diversification de l?offre touristique en station de moyenne montagne interroge directement les formes de leur ancrage local et leur capacité de mobilisation des ressources territoriales. Afin d?étudier ces trajectoires de développement, la thèse propose de s?intéresser aux stations périurbaines de Grenoble qui représentent un laboratoire des tendances se dessinant actuellement. En nous appuyant sur une diversité d?outils, entretiens semi-directifs, information géographique et approche statistique, nous proposons d?étudier les conditions du renversement du rapport de force entre station et territoire comme moteurs successifs du développement local.
Bibliographical Information:

Advisor:

School:

School Location:

Source Type:Master's Thesis

Keywords:humanities and social sciences geography installation economics ressource territoriale économie régionale stations de sports d hiver aménagement du territoire acteurs locaux tourisme durable système touristique localisé stl spl

ISBN:

Date of Publication:11/07/2007

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.