Details

Contribution à l'étude de la fonction des facteurs BTBD6 et DMRT5 au cours du développement embryonnaire

by Moers, Virginie

Abstract (Summary)
Au cours de ce travail de thèse, nous avons abordé l’étude des gènes BTBD6 et Dmrt5 au cours du développement embryonnaire en utilisant les avantages complémentaires de plusieurs organismes modèles. Le gène BTBD6 de xénope code pour une protéine cytoplasmique à domaine BTB-POZ, fortement conservée évolutivement au cours de l’embryogenèse, qui interagit avec l’ubiquitine ligase E3, Cullin-3. BTBD6 fait partie des protéines BBP (BTB-BACK-PHR) qui constituent une sous-classe de protéines interagissant avec Cullin-3 mais ne possédant pas d’autres domaines d’interaction connus en plus de leur domaine BTB-POZ. Le gène BTBD6 appartient à une famille de gènes comportant 4 membres chez le xénope désignés BTBD1, 2, 3 et 6, répartis en deux sous-groupes, BTBD6/3 et BTBD1/2. Chez la drosophile, il existe un seul gène BTBD codant pour une protéine appartenant au groupe des protéines BTBD6 et BTBD3. Le gène BTBD6 est fortement exprimé au niveau du système nerveux dans les neurones primaires et dans une moindre mesure dans le mésoderme somitique. Les résultats que nous avons obtenus par des expériences de perte de fonction dans l’embryon de xénope et de drosophile indiquent que BTBD6 joue un rôle important dans les étapes tardives du développement neuronal ainsi que dans la somitogenèse. Les gènes à domaine DM codent pour un nouveau groupe de protéines apparentées aux facteurs de transcription doublesex (Dsx) de drosophile et mab-3 de Caenorhabditis elegans. Il existe 8 gènes murins et humains codant pour des protéines à domaine DM appelées Dmrt1 à 8 pour « doublesex and mab3 related transcription factor ». Un criblage à l’aide de biopuces à ADN de type Affimetrix visant à identifier de nouvelles cibles de p53 exprimées dans le cerveau de souris nous a permis d’identifier Dmrt5, un gène codant pour un facteur de transcription de fonction inconnue conservé évolutivement. Les résultats que nous avons obtenus indiquent que ce gène est fortement exprimé dans le cerveau antérieur et les placodes olfactives dans toutes les espèces de vertébrés testées ainsi que chez les protochordés. Chez le xénope, par des expériences de gain de fonction, nous avons pu montrer que ce gène est activé dans l’ectoderme de l’embryon suite à l’action combinée des facteurs de transcription Otx2 et Su(H). Via des expériences de perte de fonction à l’aide de morpholinos antisens, nous avons pu montrer que ce gène joue un rôle important dans la neurogenèse au niveau de l’épithélium olfactif. Enfin, le knock-out du gène Dmrt5 chez la souris induit la mort à la naissance des souriceaux.
Bibliographical Information:

Advisor:Szpirer Claude; Perron Muriel; Gueydan Cyril; Vanderhaeghen Pierre; Bellefroid Eric; Marini Anne Marie; Pays Etienne

School:Université libre de Bruxelles

School Location:Belgium

Source Type:Master's Thesis

Keywords:système nerveux btbd6 dmrt5 embryologie

ISBN:

Date of Publication:12/12/2008

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.