Details

Capture d'oligonucléotides par une lignée de cellules humaines infectées par Mycoplasma hyorhinis: identification d'une protéine «réceptrice» et signification d'une endocytose non conventionnelle.

by de Diesbach, Philippe

Abstract (Summary)
La capture d'oligonucléotides (ON) par les cellules eucaryotes, considérée comme une étape limitante de leur efficacité, implique leur endocytose. Plusieurs publications ont rapporté une capture sélective d'ON, suggérant l'intervention de récepteurs de transport. Ma thèse de doctorat a donc visé à rechercher et à caractériser d'éventuelles protéines réceptrices pour les ON qui pourraient faciliter leur endocytose. Nous avons choisi dans ce but la lignée d'hépatocarcinome différencié HepG2, où l'endocytose d'ON a été démontrée par d'autres auteurs. J'ai d'abord développé une nouvelle méthode, le « ligand blotting », et identifié une protéine transmembranaire, qui lie spécifiquement les ON, et est partiellement exposée à la surface de la cellule, trois conditions nécessaires pour un candidat-récepteur. La purification de cette protéine a donc été entreprise et une séquence partielle a pu être obtenue, mais aucune homologie n'a été trouvée dans les banques de données et il n'a pas été possible de la cloner. J'ai ensuite étudié les propriétés de l'endocytose d'ON à faible concentration, pour éviter la confusion avec l'endocytose non spécifique, appelée endocytose fluide. Dans ces conditions, l'endocytose est saturable en fonction de la concentration du traceur, atteint un plateau après environ deux heures de capture, et est sensible aux mêmes compétiteurs que la liaison d'ON à la protéine « réceptrice » identifiée en « ligand blotting ». Ces propriétés sont compatibles avec celles de l'endocytose par récepteurs. Toutefois, après intériorisation, l'ON se retrouve essentiellement à la périphérie des cellules et ne co-localise pas avec la transferrine et le dextran, marqueurs classiques des endosomes et s'accumule dans des structures denses qui ne sont pas des lysosomes. Vers la fin de mon doctorat, j'ai mis en évidence, de manière tout à fait inattendue, que la présence de la protéine « réceptrice d'ON » est liée à une infection systématique de la lignée HepG2 par M. hyorhinis ; que cette protéine n'est autre que la protéine transmembranaire invariante (p70) de cette bactérie ; et que l'infection intentionnelle par M. hyorhinis d'une autre lignée cellulaire suffit à y augmenter fortement la capture d'ON. En conclusion, je propose l'hypothèse que la capture d'ON reflète la phagocytose de M. hyorhinis ayant fixé l'ON, et discute la signification de ces observations pour la biologie de l'infection non conventionnelle par cette bactérie.
Bibliographical Information:

Advisor:

School:Université catholique de Louvain

School Location:Belgium

Source Type:Master's Thesis

Keywords:mycoplasme endocytose oligonucleotides

ISBN:

Date of Publication:10/04/2002

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.