Details

Biological hydrogen production from industrial wastewater with «Clostridium beijerinckii»

by Skonieczny, Monika

Abstract (Summary)
Ce projet de recherche porte sur la production de biohydrogène par le Clostridium beijerinckii en utilisant comem subtrat le glucose contenu dans une eau usée synthétique. Une étude de l'effet du pH initial (intervalle de 5.7 à 6.5) et de la charge organique (intervalle de DCO de 1 à 3 g/L) sur la conversion spécifique et le taux de production d'hydrogène a démontré des interactions entre ces deux variables indépendantes. La conversion la plus élevée, 10.3 mL H2/(g COD/L), a été observée à un pH de 6.1 et une DCO de 3 g/L alors que le plus haut taux de production, 71 mL H2/(h*L), a été obtenu à un pH de 6.3 et une DCO de 2.5 g/L. La tendance globale indique que le taux de production d'hydrogène augmente lorsque la charge organique et le pH augmentent. Le butyrate (14% à 63%), le formate (10% à 45%) et l'éthanol (16% à 40%) formaient les principaux produits solubles. Des acides gras volatiles et des alcools ont également été observés en faibles quantités. L'absence de nutriments essentiels tels que biotine, le MgSO4.7H2O et le FeSO4.7H2O a causé une diminution significative de la production d'hydrogène comparativement aux résultats obtenus à l'aide des conditions de référence utilisées pour la solution d'eau usée synthétique. Aucun impact significatif n'a toutefois été observé lorsque la concentration de ces nutriments était diminuée que partiellement. Des essais préliminaires à partir d'eau usée provenant d'une usine de production de yogourt ont indiqué une faible production d'hydrogène à partir de ce substrat.
This document abstract is also available in English.
Bibliographical Information:

Advisor:Viviane Yargeau (Internal/Supervisor)

School:McGill University

School Location:Canada - Quebec / Québec

Source Type:Master's Thesis

Keywords:engineering chemical

ISBN:

Date of Publication:01/01/2008

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.