Details

<No Title Provided>

by Hamzehzarghani, Habiballah

Abstract (Summary)
Le blé à pain (Triticum aestivum L. em. Thell.) est la culture la plus importante au Canada. Le flétrissement des plantules des céréales causé par Fusarium graminearum Schwabe [teleomorph Gibberella zeae (Schwein) Petch] est la maladie du blé la plus dévastatrice en Amérique du Nord. Elle cause des pertes tant dans le rendement que dans la qualité du grain. La résistance est le moyen le plus efficace pour gérer cette maladie. Une variabilité spatio-temporelle élevée rend difficile et coûteuse l'évaluation de la résistance basée sur les symptômes. Le développement de moyens abordables, rapides, et à haut débit pour le criblage de la résistance est la priorité des sélectionneurs. Une nouvelle méthode s'appuyant sur le profilage métabolique a été utilisée pour déterminer la résistance à la fusariose dans des lignées de blé. Trois études ont été accomplies lors de la présente investigation : 1) la détection et l'usage de métabolites afin d'identifier les cultivars de blé étant sensibles (Roblin) et résistants (Sumai3) 2) l'identification de cultivars variants dans leur résistance 3) l'identification de biomarqueurs métaboliques dans des lignées isogéniques ayant un contraste d'allèles au locus quantitatif (LQ) FHB-résistant, sur le chromosome 2DL. Les métabolites ont été extraits dans des épillets dans une mixture de méthanol, d'eau et de chloroforme et analysés par CG-piège à ions-SM (étude 1-2) ou par CG-temps de vol-SM (étude 3). L'identification et la quantification des composés ont été accomplies manuellement et/ou en utilisant un logiciel automatisé pour la déconvolution des pics (AMDIS), pour la recherche dans la librairie (NIST) et pour l'alignement et la quantification des pics (MET-IDEA). Plusieurs centaines de pics ont été détectés mais seulement 55, 51 et 120 métabolites ont été identifiés dans les études 1, 2, et 3, respectivement. Afin d'évaluer la résistance, nous avons considéré comme composés biomarqueurs les métabolites variants significativement en abondance parmi les cultivars/NILs variant en résistance. Ces composés étaient soit reliés aux voies phénylpropanoïdes, soit d'importantes molécules de signal ou encore d'autres métabolites reliés à la résistance. Le potentiel du profilage métabolique comme technique permettant le criblage à haut débit pour l'évaluation des cultivars/lignées de blé variant dans leur résistance au FHB est discuté.
This document abstract is also available in English.
Bibliographical Information:

Advisor:Kushalappa Ajjamada (Supervisor)

School:McGill University

School Location:Canada - Quebec / Québec

Source Type:Master's Thesis

Keywords:agriculture plant pathology

ISBN:

Date of Publication:01/01/2007

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.