Details

<No Title Provided>

by Mesones Aurich, Laura

Abstract (Summary)
L'écoulement d'eaux souterraines et le transport de microorganismes (Cryptosporidium parvum, Escherichia coli and MS2) furent simulés pour un système de filtration de berge (FDB) situé dans la région de Manati de Rio Grande, au Porto Rico. Le modèle tridimensionnel d'écoulement en milieu saturé MODFLOW servit à simuler le ruissellement souterrain allant de la rivière vers des puits creusés dans la berge. RT3D, un modèle réactif plurispécifique servit à simuler le transport de microorganismes. Ensemble, les deux modèles exigèrent plusieurs paramètres: (i) les paramètres hydrogéologiques provinrent d'une étude précédente au même site, (ii) les paramètres de transport (coefficients d'attachement et de partitionnement linéaire) furent basés sur des valeurs d'efficacité d'adhésion rapportées dans la littérature. La théorie de filtration des colloïdes servit a l'évaluation des paramètres de transport. À partir de ces paramètres on peut prévoir qu'à des porosités moins élevées les microorganismes montreront un transfert de masse plus élevée entre la phase aqueuse et solide. Une grille tridimensionnelle fut établie pour représenter le secteur d'étude. Avec MODFLOW 2000, une différence de 0.08% exista entre l'apport et la sortie d'eaux de ruissellement souterraines. Les apports et sorties d'eau prédites par MODFLOW 2000 concordèrent très bien avec ceux obtenus lors d'une étude préalable au même site, indiquant l'exactitude des calculs de bilan massique du modèle. RT3D fonda son modèle de transport sur les valeurs de ruissellement souterrain calculé par MODFLOW. La charge microbienne de l'eau riveraine fut établie à un niveau constant de 100 microorganismes/L d'eau. Une simulation de 1000 jours pour C. parvum and E. coli, montra qu'un système FDB pouvait fournir une eau plus saine à région de Rio Grande de Manati. Cependant, l'analogue de virus, MS2, se rendrait au puits après 900 jours. Les simulations démontrèrent également que l'enlèvement de C. parvum serait plus efficace que celui de Escherichia coli ou de MS2. Quatre scénarios différents furent simulés —variations en porosité, taux de pompage, nombre de puits et pompage intermittent — afin d'évaluer leur effet sur le transport de microorganismes. La porosité et le taux de pompage furent clairement liés a la distance parcourue, et inversement au taux logarithmique d'élimination. Le nombre de puits et le pompage intermittent n'eurent aucun effet direct sur le transport de microorganismes.
This document abstract is also available in English.
Bibliographical Information:

Advisor:Shiv Prasher (Supervisor)

School:McGill University

School Location:Canada - Quebec / Québec

Source Type:Master's Thesis

Keywords:health and environmental sciences

ISBN:

Date of Publication:01/01/2008

© 2009 OpenThesis.org. All Rights Reserved.